23 lignes - Un peu d'elle, et de lui

Quand la paix et l'amour sont si proches, ils se disent regard, regard posé comme robe légère sur le corps, mouvement suspendu qui accompagne l'inclinaison imperceptible du visage. L'évitement est leur musique, l'esquisse la poésie du charme qui s'évanouit en lignes sinueuses et floues. Cet intemporel du séduire est une pause qui rend éternels l'enchanteresse aventure des êtres qui se parlent sans mot proféré, ni question, ni réponse, ni attente vaine. Ils ont pu se dire. Ou taire à jamais. Les gestes seuls suffisent, gestes minimes dans l'harmonie des claires et des jours. Les mots n'ont plus leur place, désormais inutiles sur la courbe perdue du temps, éperdue de vie.

à propos de 23 lignes

Commentaires

Articles les plus consultés