Les Vases Communicants de mai 2016

Ne pas écrire pour mais écrire chez l'autre


Ce mois-ci, nous avons le plaisir d'accueillir Danielle Masson autour du thème "La photo déchirée".


Un livre sur un coin de bureau,

Celui de Pierre TILMAN – Questions édité aux éditions PLAINE PAGE

Et une phrase de la page 15 : "Avez-vous déjà déchiré une photo ?"



Quelle photo de toi aurais-je pu déchirer ?



Je me souviens

Tu n’as jamais voulu être sur les photos

Pourtant

Tu n’es pas né là-bas

Où ils veulent voler ton âme

En faisant sortir le petit oiseau.





Je me souviens

Tu m’étais toujours tes mains sur tes yeux

Pour ne pas être ébloui par le flash

Tu te cachais

Derrière les plus grands que toi

Il y en avait toujours quelque soient les circonstances



Quelle photo de toi aurais-je pu déchirer ?





Je me souviens

Des photos retrouvées dans les albums

Tu avais découpé

Ton visage et même ton corps entier

Quand tu avais été mis

En cage par surprise.





Je me souviens

Que tu réussissais toujours

L’exploit quel que soit l’évènement

Pour ne pas être sur la photo

Car tu te proposais pour en être

Le photographe officiel.





Je me souviens

Que je ne me souviens

D’aucune image de toi.



Quelle photo de toi aurais-je pu déchirer ?

Je n’ai aucune photo de toi

Pas la peine, il y en a plein dans ma tête

Qui sont IN-DÉ-CHIRABLES.



Commentaires

Sylvie Pollastri a dit…
Vases Co de mai! Pas d'avril
Sylvie Pollastri a dit…
Sylvie est là:
http://jetonslencre.blogspot.fr/2016/05/les-vases-communicants-54-sylvie.html?spref=tw&m=1
époque où les photos avaient des petits coins carrés comme les biscuits LU : on en aurait mangé.

Articles les plus consultés