Livre-et-rit

Le hasard de ma vie professionnelle fait que je me suis remise à lire les classiques, certains jamais lus ou de si loin que cela n'eût guère d'importance. D'ailleurs, où voulez-vous placer un mot d'esprit, un Jules Barbey d'Aurevilly, je ne sais quelle phrase de Montesquieu ou de Diderot ou une pensée de Pascal au milieu d'un dîner de sottes, d'une soirée entre potes à 25 ans ou d'un plan entre adultes écorchés par la vie. Or l'âge aidant, cela peut être; d'autant plus que les amis intimes goûtent plus les mots, avec le vin et les femmes.
Alors ce matin, à l'heure où seuls les chats vous font lever pour manger puis pour se prélasser sur vos genoux, je me suis replongée dans le "Dictionnaire des idées reçues", contenu dans ma liseuse, qui a de ça de bien pour les chats repus c'est que ça ne fait pas de bruit quand vous tournez les pages. Ponctuant son texte, l'air de rien, de quelques grivoiseries (ces propos totalement pornos entre hommes qui fument au salon), Flaubert n'épargne aucun de nos poncifs littéraires et dînatoires : 'diamant - on finira par en faire! et dire que ce n'est que du charbon! si nous en trouvions un dans son état naturel, nous ne le ramasserions pas!'; 'Diderot - toujours suivi de d'Alembert.'; 'Diogène - "Je cherche un homme... Retire-toi de mon soleil" (pour ceux qui ont fait Lettres [classiques]). Aucune expression toute faite et qui va de soit mais qu'il ne faudrait omettre n'est oubliée, décapée à l'humour, polie au "politiquement correct": 'douleur - a toujours un résultat favorable. La véritable est toujours contenue.'; 'éclectisme - tonner contre comme étant une philosophie immorale.'; 'égoïsme - se plaindre de celui des autres et ne pas s'apercevoir du sien.'; 'enterrement - à propos du défunt : "Et dire que dîner avec lui il y a huit jours!" S'appelle obsèques quand il s'agit d'un général, enfouissement quand c'est celui d'un philosophe.'; 'dur - ajouter invariablement comme du fer. il y a bien dur comme de la pierre mais c'est moins énergique.'; 'érection - ne se dit qu'en parlant des monuments.'; 'félicitations - toujours sincères, empressées, cordiales'. Bien de nos comiques ont puisé dans ces lignes.
Une perle que je me permets de relever, d'autant plus vraie quand un quelconque manuel de français explique inexorablement l'heure et les repas et qui ont dû être repris de Flaubert: 'Dîner - autrefois on dînait à midi, maintenant on dîne à des heures impossibles. Le dîner de nos pères était notre déjeuner, et notre déjeuner leur dîner. Dîner si tard que ça ne s'appelle pas dîner, mais souper.'

Commentaires

мя. м. a dit…
la librairie, là...
"pas loin"
de chez moi

-O))
Sylvie ... a dit…
heureux z'azard!!
:)

Articles les plus consultés